> Face-à-Faces <

 
 

Xavi vs Pirlo


XAVI Hernandez Andrea PIRLO
TECHNIQUE / CRÉATIVITÉ
Pied droit, pied gauche, Xavi sait à peu près tout faire avec un ballon. Pas forcément spectaculaire, il est surtout diablement efficace. Sa capacité à dominer le ballon lui donne toujours un temps d’avance sur ses adversaires. S’il n’est pas non plus le joueur le plus créatif de son équipe, il se caractérise principalement par un jeu tout en sobriété et efficacité : il ne connait quasiment aucun déchet. Pirlo est un esthète et chacune de ses touches de balle est faite avec une élégance certaine. Sa façon de caresser le cuir fait de lui un des joueurs les plus beaux à regarder jouer. Techniquement parlant, il ne fait pas dans le tape-à-l’œil mais son crochet court si efficace lui permet de se dépêtrer de beaucoup de situations. Pirlo est un créateur et sa capacité à alterner jeu court et jeu long fait de lui un maillon essentiel des différents schémas de jeu. Branché sur courant alternatif, il est parfois capable de trous d’air qui le pénalisent dans l’exécution de certains gestes.
4/5 4.5/5
INTELLIGENCE DE JEU / PASSE
Xavi est un pur produit de la Masia et le "toque" son unique philosophie. Ses contrôles précis et ses passes d’orfèvres font de lui un des milieux de terrain les plus efficaces de sa génération. Peu familier des gestes spectaculaires, le catalan base son jeu sur des changements de rythme permanents mais surtout une véritable volonté de mettre ses partenaires dans les meilleures dispositions. Il était notamment le prolongement de Guardiola lors des années fastes du Barça ; bref, il est le véritable cerveau de l’effectif barcelonais. Contrairement à un Xavi dont le jeu est principalement basé sur des passes courtes et rapides, Pirlo fait plus office de "quaterback". Meneur de jeu positionné en milieu défensif, il est le métronome de son équipe, celui qui décide du rythme à donner. Doté d’un jeu long impressionnant il dispose aussi d’une couverture de balle extraordinaire pour un joueur de son gabarit. Ce joueur si élégant, aux dribbles souvent efficaces, est pourtant victime d’absences qui ont tendance à le rendre parfois moins précis.
5/5 4.5/5
COUPS DE PIED ARRÊTÉS
Tout Xavi qu’il est, chez les Blaugranas le patron en termes de coups de pied arrêtés se nomme Lionel Messi. Les coups francs et les penaltys sont la propriété quasi exclusive de l’Argentin qui laisse toutefois quelques miettes au puncheur Dani Alves. En équipe d’Espagne, la situation est identique où le Catalan demeure un second choix derrière le madrilène Xabi Alonso. Malgré le fait qu’il soit le tireur exclusif de corner, il est assez difficile de noter l’influence de Xavi dans ces différents exercices. Aussi bien en club qu’en sélection, "L’Architecte" est le maître artificier désigné à tous les coups. Doté d’une grosse frappe de balle, il est capable de marquer des coups francs dans toutes les positions et d’à peu près toutes les distances. Véritable expert en la matière, Pirlo est doté aussi d’un impressionnant sang-froid lorsqu’il s’agit de tirer des penaltys. Personne n’a pu oublier sa géniale panenka lors d’Italie-Angleterre en quart de finale de l’Euro 2012.
3/5 5/5
PHYSIQUE
Comme déjà évoqué, Xavi est un culé pur et dur. Le jeu du Barça, basé sur le redoublement de passes mais aussi sur un pressing haut et constant, est très exigeant physiquement, notamment pour les joueurs évoluant au milieu de terrain. Xavi, véritable plaque tournante, est doté d’une endurance telle qu’il est capable de répéter les gestes avec autant de précision que d’intensité pendant 90 minutes. Par ailleurs, il est peu enclin aux blessures : il n’aura vraiment subi qu’une absence de 5 mois en 2006. De corpulence assez chétive, on ne peut pas dire que Pirlo ait vraiment le physique de l’emploi. "Le Chirurgien" n’est pas un marathonien, il brille plus par sa science du placement et de la passe. L’endurance et la puissance ne sont donc pas forcément les critères les plus visibles de son jeu, contrairement à un Xavi qui semble être en perpétuelle activité. Jamais victime de grosses blessures, Pirlo a toutefois une certaine tendance aux petits pépins physiques.
4/5 2.5/5
VITESSE
Xavi n’a ni la vitesse pure d’un Dani Alves, ni le pouvoir d’accélération de Messi et pourtant c’est lui qui dicte le rythme du Barça. Capable de déstabiliser une défense à l’aide d’une simple passe, le véritable muscle d’El Maestro est son cerveau. Il voit tout avant tout le monde et fait ce qu’il faut au bon moment. Après tout, rien ne sert de courir, il faut partir à point ! Vous avez déjà vu un architecte courir ? Pas moi ! Pirlo ne court pas, il fait courir le ballon. Joueur nonchalant par excellence, on peut affirmer que la vitesse est sûrement une des plus grandes lacunes du Lombard. C’est notamment pour cette raison qu’il ne s’est jamais vraiment imposer en numéro 10. Il doit en grande partie sa carrière à Ancelotti qui lors de son arrivée au Milan aura le génie de l’imaginer comme un véritable meneur de jeu défensif.
3/5 2.5/5
JEU DE TÊTE
Xavi mesure précisément 1m70 ce qui dans le monde du football professionnel ne donne quasiment pas le droit de cité dans le domaine aérien. Son jeu de tête étant quasi inexistant, c’est notamment pour cela qu’il est souvent associé à un joueur plus athlétique comme Busquets ou Xabi Alonso. Le petit Espagnol s’en remet donc au crucial second ballon, celui qui permet de prendre le contrôle du milieu. Et on ne peut même pas lui trouver un petit but sur corner, étant donné qu’il les tape des deux côtés... Comme tout bon Italien à cheveux qui se respecte, Pirlo évite au maximum de toucher le ballon avec sa tête. Cette dernière, à l’instar de son homologue de la Roja, lui sert avant tout à réfléchir. N’oublions pas que sous le maillot de la Squadra et du Milan A.C, il a longtemps joué aux cotés de Gattuso, un mec qui met la tête là où certains n’osent même pas mettre le pied.
1/5 1/5
EFFICACITÉ
Xavi c’est 96 buts pour 856 matchs officiels, club et équipe nationale confondus. En moyenne, il plante à peu près 5 buts par saison, ce qui est pas mal pour un milieu relayeur. Bref, des statistiques honnêtes quand on sait qu’il a pour coéquipier un certain Leo Messi qui vampirise le classement des buteurs depuis presque une décennie. Maintenant, il est important de noter que la vraie efficacité du compère d’Iniesta réside surtout dans la dernière passe. Contrairement aux idées reçues, Pirlo n’est pas forcément un serial buteur. En terme de stats, on est dans les standards du milieu défensif avec 74 buts en 717 matchs ; ce qui est plus qu’honorable pour un joueur qui se retrouve rarement dans la surface de réparation adverse. Malgré ses spectaculaires tentatives lointaines, il ne se projette pas suffisamment vers l’avant, contrairement à un Yaya Touré capable de planter 20 buts en championnat.
2.5/5 3/5
LEADERSHIP / MENTAL
Au-delà d’être le patron technique de ses différentes équipes, Xavi en est avant tout le leader incontesté. Véritable aboyeur, il était l’interlocuteur privilégié de Guardiola lors des grandes années barcelonaises. Autant respecté par ses coéquipiers que craint de ses adversaires, Xavi a souvent brillé lors des grands rendez-vous, remportant la quasi-totalité des finales "importantes" auxquelles il a participé. On dit merci qui ? Pirlo est un joueur assez atypique, notamment caractérisé par une certaine nonchalance. Bien que véritable métronome de ces équipes, il n’est pas forcément le joueur le plus extraverti sur un terrain. Référent technique par excellence, il laisse volontiers à des joueurs tels que Buffon ou Gattuso prendre le leadership. Peu bavard, il a toutefois toujours su montrer la voie à suivre à ses coéquipiers lors des grands matchs.
5/5 2.5/5
ETAT D’ESPRIT
Sur un terrain, Xavi est un joueur plus qu’exemplaire, à l’état d‘esprit irréprochable. Au-delà de cela, le natif de Terrassa est un fervent défenseur d’une Catalogne indépendante et il le clame haut et fort. Jouer et gagner avec le Barça (unique club de sa carrière) est aussi une façon pour lui de faire briller sa région aux yeux du monde entier. Emporté par son appartenance au clan culé, il a parfois débordé dans la presse notamment lorsqu’il alimentait les polémiques face au grand rival madrilène. Malgré tout, il a su mettre sa fierté de côté notamment lorsque l’équipe nationale espagnole s’est retrouvée en danger. Alors que la rivalité Barça/Madrid prenait des airs de guerre de tranchées, il eut l’intelligence de contacter Casillas pour le bien et l’équilibre de la sélection. On connait la suite ! Même si son air nonchalant laisse penser que Pirlo n’est pas spécialement investi, il n’en demeure pas moins un joueur exemplaire. Joueur propre qui récolte très peu d’avertissement malgré son rôle défensif, il est peu coutumier de la polémique. En dehors du terrain, l’homme au n°21 floqué dans le dos n’existe pas vraiment. Contrairement à un joueur comme Balotelli qui fait en permanence les choux gras de la presse italienne, Pirlo reste aussi discret sur ses opinions politiques que sur sa vie privée. Bref un vrai gentleman.
4/5 5/5
PALMARÈS
Il est assez inutile de récapituler le palmarès étant donné que ce monsieur a tout simplement tout gagné ! Ligues des champions (x3), Ligas (x7), Euros (x2), Coupe du Monde : aucun titre ne lui a échappé, si ce n’est peut-être une Europa League et une médaille d’or aux Jeux Olympiques (où il n’a obtenu "que" l’argent). Le palmarès de Xavi est plus que parfait et peu de joueurs peuvent aujourd’hui se targuer d’avoir un CV aussi étoffé que le sien. D’un point de vue individuel, il figure régulièrement dans les équipes types de la FIFA et est souvent nommé à l’élection du Ballon d’Or. D’ailleurs, il aurait largement du l’emporter en 2010, mais bon, la FIFA en a décidé autrement... Pirlo est un véritable "impact player" et partout où on a su lui faire confiance il a récolté des trophées. Des Ligues des Champions milanaises aux Serie A turinoises en passant par la Coupe du Monde 2006, il est un des joueurs italiens les plus titrés. Concernant les récompenses individuelles, on peut dire que Pirlo a payé son manque de régularité. Souvent cité, jamais vainqueur (au mieux 5e du Ballon d’Or, en 2007).
5/5 4.5/5

TOTAL
XAVI : 36.5/50
PIRLO : 35/50

CONCLUSION :

Xavi plus fort que Pirlo ? Pirlo plus fort que Xavi ? C’est l’Espagnol qui remporte de peu ce match des chefs d’orchestre. La régularité et la fidélité de Xavi à la Catalogne ont fait de lui un des joueurs les plus titrés et charismatiques de sa génération. Pirlo paye sûrement ici cette nonchalance et ce flegme qui le rendent si particulier et si beau à voir jouer. Avec plus de régularité l’Italien aurait même pu s’adjuger ce duel de techniciens !

Par G.F.

Suivez-nous sur Facebook :






10 Messages de forum

  • par senagbe - 21/05/2016 17:15

    xavi est roi

  • par Karim touahri - 31/10/2015 15:45

    Barcelona gagne tout les jour.

  • par Toure issouf - 24/06/2015 00:47

    Pirlo est le meilleur

  • 10/06/2015 00:59

    xavi et le meilleur

  • par consultant - 27/04/2015 17:15

    Xavi est meilleur. XAVI ET UNE LEGENDE AVEC MESSI ET INIESTA

  • 08/03/2015 09:58

    Moi je dirai ... les deux sont très fort mais je diraie Pirlo

  • par ya moy - 17/01/2015 05:07

    xavi est peu etre un poil plus fort, mais pirlo c’est la classe incarné

  • par ethel du 94 - 03/01/2015 13:23

    RAS tout a fait raison

  • par labrune en garde a vu - 18/11/2014 12:44

    Le grand c est xavi pirlo c es t un teletobis

  • par the gold buteur - 03/09/2014 16:42

    J’ avoue xavi est trop fort

 

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

TOP 50 MONDIAL

 
 
Top 50 des meilleurs joueurs du monde et de France
Meilleurs joueurs du Monde et de France

 

FACE-À-FACES

 
 
Messi vs Ronaldo
Messi vs Ronaldo
Eto&#39;o vs Drogba
Eto'o vs Drogba

 

EQUIPES-TYPES

 
 
Des Politiciens
Des Politiciens
Des Minorités
Des Minorités
Des Révélations de l&#39;Euro 2016
Des Révélations de l'Euro 2016
Des Statufiés
Des Statufiés
Des Pistonnés
Des Pistonnés

 

ARTICLES

 
 
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Equipe-type de l&#39;Euro 2016
Equipe-type de l'Euro 2016
Et si c&#39;était l&#39;année de la Juve ?
Et si c'était l'année de la Juve ?
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014

 

BUT DE LA SEMAINE

 
 
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
 

RATÉ DE LA SEMAINE

 
 
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
 

ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

 
 
Rap Français
Football
# Interviews :
L'Indis - Les Dix
Grain de Caf' - Octobre Rouge
# Chroniques :
La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
MC JEAN GAB'1 : "J't'emmerde"
# Faces-à-Face :
Messi vs Ronaldo
Eto'o vs Drogba
# Articles de Fond :
Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
# Playlistes :
Playlist de l’année 1998
Playlist à Thème : Le Cannabis
# Explications de Textes :
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
# Equipes-Type :
Des Tireurs de Coup Franc
Des Racistes
# Top 50 des Meilleurs Joueurs