> Découvertes <

 
 

LOO GRANT


Partons à la découverte de Loo Grant, artiste qui nous vient de Sarcelles. Il sort son album intitulé "Ma Famille". Plutôt bien écrit, cet opus dénonce tous les maux de notre société, mais aussi au-delà, avec une attention toute particulière pour le continent africain. Car Loo Grant n’hésite pas à nous rappeler ses racines, notamment avec le titre "Congo". Le Mc du Val d’Oise est effectivement d’origine congolaise, la Mecque de la musique africaine. Outre la majorité du son africain, le Congo (Brazza et surtout Kinshasa) a aussi engendré une tripotée de rappeur français (cf. la fin de l’interview de Loo Grant ci-dessous + le Bisso, Philemon, Pyroman, Baloji, etc...) Les sons aussi sont au niveau, ce qui donne au final un disque plaisant, qui s’écoute facilement.

La parole est à Loo Grant, qui a répondu avec force et conviction à nos questions :

- Tout d’abord, d’où vient ton nom ?

C’est un nom qui m’a été donné par mon cousin depuis ma petite enfance. Ce nom était initialement composé de Loo Renard, puis au fil du temps j’ai mis Grant à la place de Renard.

- Ta définition du hip-hop, et pourquoi tu en fais ?

- C’est un mouvement contestateur au début, qui a fini par sombré comme les autres formes de contestation dans le show-bizness une fois que les grosses industries de disque se sont misent à produire des rappeurs. Le hip hop est une culture qui regroupe différents arts, dont le rap, le graffiti, la danse etc… J’en fais pour dénoncer certaines injustices mais aussi pour donner aux fans une autre vision de la vie. Leur apporter une couche de bonheur et de sensibilité quand cela est nécessaire. Mais je reste un grand dénonciateur des causes à effet…je suis le journaliste du monde. International.

- Ton avis sur l’état du mouvement actuel ?

- Le combat n’est plus le même, du coup l’envie n’est plus la même chez certains artistes. Les gros labels ont compris comment casser notre art, ils l’ont fait aux yeux de tous. Ceux qui mangeaient avec eux n’ont rien fait pour prévenir cette chute et maintenant qu’ils sont en bas ils se revendiquent militant. Aujourd’hui des pseudo-labels indépendants qui ne connaissent rien à notre art se permettent de prendre des produits dont ils n’ont pas la maitrise du traitement et le faire comme bon le semble. Des labels de pop, rock, métal qui n’ont pas la culture hip hop se lance dans le rap parce qu’ils sont attirés par l’appât du gain. Y’a plus de valeur musical. Tout le monde devient rappeur, tout le monde se dit producteur parce qu’il a de l’argent et tous croient connaitre le milieu parce qu’ils ont sortis des disques. C’est le désordre !!!! On ne devient pas boulanger parce qu’on a acheté la machine à pain mon frère…

Le hip hop c’est un art de valeur, de regroupement, de rassemblement et de contestation. Ce truc est né dans les champs de coton la famille (si on pousse très loin, ça a démarré du gospel, bibox etc), ça nous rappelle l’esclavage, les chaines. C’est l’histoire des Noirs, de la traite négrière, des assassinats des noirs, le Kukluxklan...putain comment oublier ça ?? Aujourd’hui tout le monde fait du rap, moi ça me semble bizarre, c’est comme voir un noir faire du RAI, tu vois ce que je veux dire ? Tu vois le hip hop aujourd’hui ne s’est plus arrêter aux Noirs, il s’est répondu dans le ghetto comme un art contestataire. Mais tous ont oublié l’histoire, je dis bien tous. Je n’interdis personne à faire du rap, je dis juste que je ne pourrais pas mieux parler de l’histoire des Juifs que les Juifs eux même.

Aujourd’hui des labels ont fait de cet art un produit. Et comme tout produit, il est sujet à effet de mode. Donc avec une date de péremption. Tout ce que je viens de dire peut être en contradiction avec le label ou j’ai signé la licence et mes éditions, vu qu’ils sont spécialisé pop. (D’ailleurs on est en litige). Je voudrais insister sur le fait que le réseau de distribution de notre art est ceinturé par un system colonialiste où le colon ne voit toujours pas le Noir comme porteur, mais comme un produit. On nous a vendu pendant le commerce triangulaire et on continue à nous vendre via le rap dans ce commerce. "Tant qu’il est en bas on le laisse mais s’il veut être écouté partout, il doit obligatoirement passer par nous". Voila le dicton du système. Et si tu signes chez eux alors on va modeler ta façon de dire pour que tu passes mieux aux yeux de tous. C’est comme retirer les chaines de la main d’un esclave pour le mettre au pied. Des gens comme Bob Marley devraient nous servir d’exemple or nous nous enfonçons de plus belle dans le capitalisme en laissant les autres racontés l’histoire de nos anciens. La Mowtown est dirigé par DIAMS (c’est dingue non  ?!) c’est comme si on mettait Chirac président du Congo !!!!

Je ne suis pas un produit, je suis un artiste. Un vrai artiste !! Et si on veut faire avancer notre musique, il faut dire les choses clairement. Et laisser les vrais artistes s’exprimer. Tout est hypocrite… moi je continue ma route. J’étais dans l’ombre je faisais de la musique. Même au feu des médias je continuerais à faire la même musique. Les gens se sont rendu compte, mais bien trop tard, et il faudrait au moins 2 générations pour redorer le blason du HIP HOP.

- L’avenir, comment se présente-t-il, d’autres projets ?

- Mon avenir est chargé de bonne chose et j’en suis ravi, tous n’ont pas ce que je vis en ce moment.

1 - Je suis associé dans Languedore Records et nous sortons en octobre une compile numérique avec Aliens un distributeur comme believe, dans lequel tu trouveras pas mal d’artistes dont « gentleman, diomay, le gued, etc. » Le titre de la compile est numérique 09 | Languedore Records a ressorti mes anciens titres et les a placé en numérique pour fin septembre. Vous devriez retrouver le single police avec les titres comme 1 truc 2 dur (menace 2000) et arrête le rap.
2 - Je prépare avec des artistes congolais (Despo Rutti, Youssoupha, Poison, Escobar Macson, Ritmo, Singuila, Grodash, Kommando Toxik et Mystik) une compilation « Congo : les oubliés du système » sur les enfants orphelins de Congo Brazzaville et Congo Kinshasa. Cette compilation devrait voir le jour en 2010, avec 3 concerts sur place en Afrique et une distribution de cadeaux à ses enfants. Production Languedore Records
3 – Je vais sortir mon street CD "Orange sanguine" pour 2010 avec une grosse partie des artistes de la scène rap français et étranger « daddy mory, ziko (la brigade), bam’s (c’de la balle), etc. Toujours production Languedore Records
4- Fin 2010, Miacom et Languedore Records sortiront le DVD clip de l’album MA FAMILLE.
Sans oublier les concerts à venir...

  • Pour plus d’infos ou écouter des extraits : son myspace et son blog




     

    modération à priori

    Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

    Un message, un commentaire ?
    • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

    Qui êtes-vous ? (optionnel)

  •  

    FREESTYLES VIDEOS

     
     
    SËAR LUI-MÊME - Freestyle "Choisis Ton Instru"
    SËAR LUI-MÊME - Freestyle "Choisis Ton Instru"
    BUZZLABB - Freestyle "Choisis Ton Instru"
    BUZZLABB - Freestyle "Choisis Ton Instru"
    DANY DAN - Freestyle "Choisis Ton Instru"
    DANY DAN - Freestyle "Choisis Ton Instru"

     

    COMPTES-RENDUS

     
     
    Réflexion Capitale, la 50ème
    Réflexion Capitale, la 50ème
    Concert "Justice pour Adama"
    Concert "Justice pour Adama"
    Casey à L&#39;Ecole Normale Supérieure
    Casey à L'Ecole Normale Supérieure

     

    CHRONIQUES

     
     
    VÎRUS : "Huis-Clos"
    VÎRUS : "Huis-Clos"
    TSR CREW : "Passage Flouté"
    TSR CREW : "Passage Flouté"
    AKI : "Hip Hop Addict"
    AKI : "Hip Hop Addict"

     

    PLAYLISTES

     
     
    Playlist de l&#39;année 2016
    Playlist de l'année 2016
    Playlist à Thème : La Bouffe
    Playlist à Thème : La Bouffe
    Playlist de l&#39;année 2015
    Playlist de l'année 2015

     

    TEXTES EXPLIQUÉS

     
     
    "Soul Rebel" - Médine &#38; Tiers Monde
    "Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
    "365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
    "365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)

     

    CARTE DU RAP FR

     
     
    Carte de France du (bon) Rap
    Carte de France du (bon) Rap

     

    SON DE LA SEMAINE

     
     
    "Là Gamin" - Deen Burbigo
    "Là Gamin" - Deen Burbigo

     

    ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

     
     
    Rap Français
    Football
    # Interviews :
    L'Indis - Les Dix
    Grain de Caf' - Octobre Rouge
    # Chroniques :
    La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
    DAVODKA – "Un Poing C’Est Tout"
    # Faces-à-Face :
    Messi vs Ronaldo
    Eto'o vs Drogba
    # Articles de Fond :
    Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
    Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
    # Playlistes :
    Playlist de l’année 1998
    Playlist à Thème : Le Cannabis
    # Explications de Textes :
    "365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
    "Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
    # Equipes-Type :
    Des Tireurs de Coup Franc
    Des Racistes
    # Top 50 des Meilleurs Joueurs