> Comptes-Rendus <

 
 

Concert "Justice pour Adama"

Paris - La Cigale - 02/02/2017


19 juillet 2016, Persan. Le corps d’Adama Traoré, jeune de 24 ans issu de la commune voisine de Beaumont-sur-Oise, gît sans vie sur le sol de la gendarmerie de cette ville du Val d’Oise. Simple accident cardiaque selon les képis, bavure potentielle d’après les proches de la victime. Après de multiples soubresauts judiciaires (qu’il serait trop long de relater ici) relayés par une machine médiatique qui roule pour la version des autorités, c’est évidemment cette dernière qui est retenue par la justice. Mais la ficelle est trop grosse, les zones d’ombres trop importantes et les conclusions officielles trop hâtives. Et si ce genre d’affaire passe habituellement rapidement à l’as, là, un contre-feu médiatique est attisé sous l’impulsion du comité de soutien à Adama, emmené par la vaillante Assa Traoré, sœur de. Présente sur tous les fronts, elle fait preuve d’une détermination rare pour faire grandir la mobilisation et toujours avec une grande dignité. Touchés par son discours et naturellement sensibles à ce genre de drame, de nombreux acteurs du rap français s’engagent à ses côtés et créent l’événement en décidant de se réunir sous la même bannière le temps d’un concert au titre évocateur : "Justice pour Adama".

2 février 2017, le grand soir est arrivé, Médine, Youssoupha, Kery James, Sofiane, Mac Tyer, Arsenik, Dosseh et Tito Prince sont sur le pont. Dj Myst se charge de chauffer la salle, avant le débarquement des différents artistes. En guise de 1ere partie, ce sont les rappeurs-amis d’Adama qui s’y collent. Ils arborent fièrement le portrait de leur défunt pote en interprétant sa chanson hommage.

Au niveau des têtes d’affiches annoncées, c’est Tito Prince qui ouvre le bal. Le benjamin des invités amène son énergie qu’il transmet au public : Sautez ! Et ne redescendez pas car Dosseh arrive ! L’Infréquentable à la barbe rousse a beau avoir la voix éraillée, sa trap sous testostérone trouve écho parmi les spectateurs qui remplissent entièrement la Cigale.

Dosseh

Intercalées entre les prestations musicales, on retrouve les interventions de la famille qui par leur discours et anecdotes redonnent vie à Adama le temps d’un soir. La sœur jumelle, le frère et la maman font leur entrée sur scène sous les acclamations de la foule. Les "Justice pour Adama" résonnent de plus bel et touchent au cœur sa famille, au bord des larmes.

Après ce moment émouvant, la musique reprend ses droits. Et pour introduire le nouvel invité, un slogan est martelé : "La force de la Culture contre la culture de la Force". Ou comment une seule phase signée Médine résume à elle toute seule l’essence même de cette soirée. Coiffé de sa casquette L.H (pour Le Havre, remballe Los Angeles) le Normand nous propose ses derniers titres issus de son futur album "Prose Elite". Vu le contexte, on aurait aimé entendre un petit "Boulevard Vincent Auriol" par exemple.

Le casting XXL continue de se dérouler avec Mac Tyer. Le Général du 9.3 tu peux pas test, surtout avec cette condition physique ! Monté sur ressort, il enchaîne les sauts en mode pile électrique. Pour finalement terminer sur un son plus introspectif de rigueur : "Je suis une Légende".

Mac Tyer

La parole est ensuite prise par Assa Traoré, à la pointe du combat pour faire éclater la vérité sur la mort de son frère. On notera la nécessité pour la sœur d’Adama d’associer les autres familles victimes de violences policières, de faire connaitre un maximum de cas pour sensibiliser toujours un peu plus l’opinion public. A cet égard, on signale la présence de la famille de Rémi Fraisse dans l’assistance. D’ailleurs, à bien écouter les classiques contestataires entendus tout au long de cette soirée ("Tout le monde déteste la police" ou "Pas de Justice Pas de Paix"), on en est presque à se demander si la convergence des luttes n’est pas en train de se réaliser sous nos yeux.

Retour au son, et pas n’importe lequel puisque c’est celui d’Arsenik auquel on a ensuite le droit. Groupe étendard du 95, les icones de Villiers-le-Bel se devaient de répondre présent aujourd’hui. Les 3 frérots (Lino, Calbo, T.Killa) sont toujours aussi lourds et, presque 20 ans après, "Boxe(nt) avec les Mots" habités d’une motivation intacte. "Sexe, gloire et biftons", "12e Lettre", "Regarde le Monde", "VLB" : les classiques s’enchaînent et font mouche.

Après les vieux briscards, place à la tendance du moment : Sofiane. S’il n’est pas né de la dernière pluie, notre MC du 93 a du attendre sa série "#JeSuisPasséChezSo" pour croquer un petit bout de notoriété et les millions de vues Youtube qui vont avec. Preuve en est, le public qui connait ses mesures sur le bout des doigts et se lâche sur le désormais classique "93 Empire". Puis vient le plus posé "Episode 7 / 2e partie" avec sa petite dédicace finale aux gars de Persan-Beaumont. Ceux-là même qui l’entourent sur scène dans un joyeux bordel. Fianso fini sur les épaules d’un des leurs au grand dam de Bakyl qui veille sur son poulain en essayant de canaliser tout ce beau monde.

Youssoupha

Au tour de Youssoupha d’entrer en piste, l’un des instigateurs de ce concert. En voisin du 95, il a fait le lien entre la famille Traoré et les artistes pour créer cette synergie autour de la cause défendue ce soir. Mais avant d’être un intermédiaire c’est un rappeur, et plutôt un bon : il entame sa performance par "Menace de Mort" et la fosse s’agite immédiatement. Et quand ensuite il convie la "Chanson Française" c’est logiquement pour rendre hommage à Adama. Ce qu’il continue de faire avec un paradoxal "Espérance de vie", sachant que celle de notre jeune homme s’est arrêtée à 24 ans... Puis un invité inattendu fait irruption en la personne de Black M. C’est évidemment pour chanter son "Je suis chez moi" prenant ainsi une belle revanche sur ses censeurs.

Dès lors, pour finir en beauté, il ne reste plus que le passage de LA tête d’affiche des têtes d’affiche. J’ai nommé Kery James bien sûr. Pile dans son registre ce soir, le grand frère du rap français prend plaisir à interpréter ses titres phares tels “Mouhammad Alix” ou le "Retour du Rap Français". Et dès qu’il entame les premières notes de son "Racailles" on pense immédiatement aux flics bourreaux d’Adama ainsi qu’à François Fillon, actualité politique oblige. Les morceaux forts et fédérateurs se succèdent et "Banlieusards" semble toucher chaque personne dans la salle. Pour finir en apothéose, vu la présence exceptionnelles des 3 lascars, rien de mieux qu’un "Musique Nègre" pour mettre tout le monde d’accord. Kery, grisé par l’atmosphère, décide de prendre un bon bain de foule, au point de pouvoir à peine rapper son dernier couplet en créole !

Pour tirer définitivement le rideau sur cette soirée, tous les membres de l’association "Vérité pour Adama" investissent entièrement la scène de la Cigale pour un dernier baroud d’honneur, entre sourires et larmes mêlés. La boucle est définitivement bouclée avec un dernier titre retraçant la (trop courte) vie d’Adama Traoré, rappé par ses amis.

La soirée se termine, mais le combat, lui, continue...

Youssoupha

Crédits Photo : Marco Photographie

 



 

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

FREESTYLES VIDEOS

 
 
SËAR LUI-MÊME - Freestyle "Choisis Ton Instru"
SËAR LUI-MÊME - Freestyle "Choisis Ton Instru"
BUZZLABB - Freestyle "Choisis Ton Instru"
BUZZLABB - Freestyle "Choisis Ton Instru"
DANY DAN - Freestyle "Choisis Ton Instru"
DANY DAN - Freestyle "Choisis Ton Instru"

 

COMPTES-RENDUS

 
 
Réflexion Capitale, la 50ème
Réflexion Capitale, la 50ème
Casey à L&#39;Ecole Normale Supérieure
Casey à L'Ecole Normale Supérieure
Réflexion Capitale, le Retour
Réflexion Capitale, le Retour

 

CHRONIQUES

 
 
VÎRUS : "Huis-Clos"
VÎRUS : "Huis-Clos"
TSR CREW : "Passage Flouté"
TSR CREW : "Passage Flouté"
AKI : "Hip Hop Addict"
AKI : "Hip Hop Addict"

 

PLAYLISTES

 
 
Playlist de l&#39;année 2016
Playlist de l'année 2016
Playlist à Thème : La Bouffe
Playlist à Thème : La Bouffe
Playlist de l&#39;année 2015
Playlist de l'année 2015

 

TEXTES EXPLIQUÉS

 
 
"Soul Rebel" - Médine &#38; Tiers Monde
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)

 

CARTE DU RAP FR

 
 
Carte de France du (bon) Rap
Carte de France du (bon) Rap

 

SON DE LA SEMAINE

 
 
"Là Gamin" - Deen Burbigo
"Là Gamin" - Deen Burbigo

 

ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

 
 
Rap Français
Football
# Interviews :
L'Indis - Les Dix
Grain de Caf' - Octobre Rouge
# Chroniques :
La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
DAVODKA – "Un Poing C’Est Tout"
# Faces-à-Face :
Messi vs Ronaldo
Eto'o vs Drogba
# Articles de Fond :
Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
# Playlistes :
Playlist de l’année 1998
Playlist à Thème : Le Cannabis
# Explications de Textes :
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
# Equipes-Type :
Des Tireurs de Coup Franc
Des Racistes
# Top 50 des Meilleurs Joueurs