> Chroniques <

 
 
TTC

Bâtards Sensibles

(2004)

Postulat de départ : 1- Ma chronique de "Ceci n’est pas un disque" est élogieuse, rehaussée d’un 8/10. 2- "Bâtards sensibles" est encensé par la critique (de 90bpm à France Info en passant par les Inrockuptibles, VSD, Fan 2 ) qui affirme à qui veut bien l’entendre que le dernier album des TTC est l’un des plus abouti de l’histoire du HH français. Avec ça, on peut s’attendre de ma part, à (soyons fou) un petit 9/10 de derrière les fagots. Que nenni !

Effectivement, il se dégage de l’opus cette impression que les TTC ont réussis à faire exactement ce qu’ils recherchaient et surtout à faire un album qui leur ressemble, ce que nombres d’artistes aimeraient réaliser avec tant de justesse. Soit, leur album leur ressemble. Et alors ? Ce n’est pas pour cela que les auditeurs doivent l’apprécier. Au contraire, maintenant que je sais exactement à quoi ressemble TTC, je peux de façon claire et sans détour affirmer que leur style ne me correspond pas, que la mayonnaise ne prend pas.

Car, d’ailleurs, quel est, au juste, le but recherché de "Bâtards sensibles" ? Toucher l’auditeur, le faire rire, danser, le divertir ? J’ai plutôt l’impression que cet album a pour objectif de réunir toute la "hype société", que toutes les personnes munies d’une casquette Van Dutch bougent leur tête sur le dancefloor des Bains Douches. On s’écarte dangereusement de certaines valeurs du hip-hop dans tous ça....Le temps d’ "Elémentaire" parait désormais assez lointain et obsolète.

Et quand par mégarde, j’ai un jour pressé le bouton 4 de ma télécommande aux alentours des 20h10, j’ai ainsi pu voir les TTC gigoter sur le plateau de Stéphane Bern, tout un symbole. Bern pourra ainsi dire qu’il a déjà été à un concert de ’hiphop’ et Ariel Wizmann (que je trouve assez drôle au demeurant) se réjouir d’un disque qui semble avoir été fait spécialement pour lui et ses comparses clubbers et autres amateurs de "Chill out".

Si on se penche un peu sur les 12 plages de l’album, que constate-t-on ? Que finalement, Tekilatex, Tido et Cuizinier n’ont plus grand chose à nous dire, à part peut-être que toutes les femmes (vous savez ces êtres mi-salope mi-respectable et sensible) mouillent toutes devant les 3 macs, les 3 princes de la nuit. Michou, Eddy Barclay et consorts peuvent commencer à se faire du souci, v’la de la concurrence. Ils nous racontent tour à tour leur voyage au Japon, les menstruations féminines (les ragnagnas pour les non scientifiques qui n’aurait pas compris), leurs rudes réveils matinaux etc, etc... Bref, y’a du gros message véhiculé ! Bizarrement, les titres les plus "n’importe quoi" sont presque les meilleurs, ils font en tout cas repensé au bon vieux "Non science" de "Ceci n’est pas un disque" ("Catalogue" notamment). On retiendra aussi le méga tube dancefloor, "Dans le club" ; titre, il faut le reconnaître, assez clinquant, qui fout le feu en soirée. Un titre comme ça, ok, mais tout un album (qui se veut hiphop qui plus est) là, c’est plus possible. Cet album pose d’ailleurs la question philosophique suivante : Qu’est que le hiphop et plus précisément le rap ? "Bâtards sensibles" est-il à mettre dans le bac Rap/R’n’b/Soul/Groove des rayons Carrefour ou dans ceux Techno/Musiques Electroniques de ce même Supermarché, certes respectables quand il s’agit d’acheter un pack de boites de lait demi écrémé mais méprisable au vu de ses CD proposés. Point de vue réjouissance, les beats ; certes quasi-exclusivement électroniques mais pour la plupart vivifiant et percutant voir carrément "aérien". Grâce au talent incontestable de Tido, Tacteel et Para One, "Bâtards sensibles", est une véritable aventure sonore, une expérience musicale inédite, parfaitement mis en valeur par des flows en parfaites harmonie avec les sons (cf "Codéine"). On pourra tout de même regretter qu’au milieu de cet univers sonore parfois trop aigu et futuriste il n’y ai pas un bon son brut venant du fin fond de la rue. Aussi, et comme toujours, la maîtrise technique des flows, assez impressionnante, chez Cuizi et Tekila et, une fois n’est pas coutume, chez Tido, en gros progrès. Effectivement, autant Tekilatex était auparavant la principale attraction du groupe et Tido le boulet, autant une fois la découverte passée, Tekila me gave profondément et Tido s’affirme de plus en plus. En résumé, rapologiquement parlant, TTC enclenche un processus de nivellement vers le milieu, voir vers le bas, ce qui est assez triste.

NOTE : 5/10
TTC : "Bâtards sensibles"

 
LES MEILLEURES CHANSONS :
 
 
- "Dans le club"
 Clip Clip de Dans le club   Paroles Paroles de Dans le club
 
- "Codéine"   Paroles Paroles de Codéine
 
- "Catalogue"
 Clip Clip de Catalogue   Paroles Paroles de Catalogue
 
- "Girlfriend"
 Clip Clip de Girlfriend   Paroles Paroles de Girlfriend
 
- "J'ai pas sommeil"
 Clip Clip de J'ai pas sommeil   Paroles Paroles de J'ai pas sommeil
 




"Dans le club"





 

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

DU MEME ARTISTE

 
 
TTC : "Ceci n&#39;est pas un disque"

"Ceci n'est pas un Disque"

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

 
 
VÎRUS : "15 Août"
VÎRUS : "15 Août"
VÎRUS : "14 Février"
VÎRUS : "14 Février"

 

LES MEILLEURES NOTES

 
 
TTC : "Bâtards sensibles"
La Dernière Tribu
"Révolution"
TTC : "Bâtards sensibles"
Puzzle
"Eponyme"
TTC : "Bâtards sensibles"
Koma
"Le Réveil"
TTC : "Bâtards sensibles"
Kery James
"Si C'Était à Refaire..."

 

ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

 
 
Rap Français
Football
# Interviews :
L'Indis - Les Dix
Grain de Caf' - Octobre Rouge
# Chroniques :
La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
MC JEAN GAB'1 : "J't'emmerde"
# Faces-à-Face :
Messi vs Ronaldo
Eto'o vs Drogba
# Articles de Fond :
Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
# Playlistes :
Playlist de l’année 1998
Playlist à Thème : Le Cannabis
# Explications de Textes :
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
# Equipes-Type :
Des Tireurs de Coup Franc
Des Racistes
# Top 50 des Meilleurs Joueurs