> Equipes-Type <

 
 

Des Survivants


Leur carrière, voire parfois même leur vie, aurait pu s’arrêter là, net. Mais à force de courage, de travail et d’abnégation, ils ont surmonté leur maladie ou accident pour remporter le plus difficile des matchs et revenir sur les terrains. Retrouvez donc ici l’Equipe-Type des Miraculés, le Onze des Survivants.

Yohann PELÉ
PELÉ
Eric ABIDAL
ABIDAL
Craig MOORE
MOORE

Thiago SILVA
SILVA

Darren FLETCHER
FLETCHER
Khalilou FADIGA
FADIGA
Bobby CHARLTON
CHARLTON
Diego BUONANOTTE
BUONANOTTE

Antonio CASSANO
CASSANO

Salvador CABANAS
CABANAS
Ivan KLASNIC
KLASNIC

Entraîneur : Gérard Houiller

Remplaçants :
Joël Bats, Charlie Davies, Valéry Mezague, Gaëtan Courtet, Djibril Cissé, Eduardo, Oupa Ngulube, Gennaro Gattuso, Kalusha Bwalya, Nwankwo Kanu, Fabien Lemoine, Patrick Battiston, Oleh Husyev

Yohann PELÉ : La carrière de Yohann Pelé aura été tout sauf un long fleuve tranquille. Grand espoir du foot français au début des années 2000 où il garde la cage du Mans, Pelé (ce n’est pas un surnom) tarde à confirmer et signe à Toulouse après plusieurs transferts avortés. Au bout d’un an au TFC, en octobre 2010, c’est le choc : une embolie pulmonaire lui est diagnostiquée. Annoncé fini pour le football, le club de la ville rose le licencie en mai 2012. Revenu de nulle part, il signe à Sochaux en janvier 2014 et s’impose immédiatement comme titulaire, 3 ans et demi après son dernier match. Costaud.

Eric ABIDAL : Monaco, Lille, Lyon, Barcelone, l’équipe de France. La carrière d’Abidal était au beau fixe lorsqu’en 2011, à 31 ans, le couperet tombe : tumeur au foie. Il force le respect quand 2 mois seulement après sa lourde opération il joue les 90 minutes de la Finale de Ligue des Champions remportée face à Manchester. Mais en 2012 c’est la rechute et cette fois c’est carrément la greffe d’un foie, donné par son cousin, qu’Abidal doit subir. Là encore, il reviendra pour finir la saison au Barça, le tout à 33 ans. Et il rempile même en signant la saison suivante avec Monaco. Monsieur Abidal.

Craig MOORE : Défenseur central de devoir, le patron de la défense des Aussies de 1995 à 2010 aura fait parler sa solidité sur les terrains des Rangers, de Newcastle ou de ’Gladbach. Et tel un Lance Armstrong (sans dopage) il aura surtout réussi à vaincre un cancer des testicules. Exactement comme l’ont fait eux aussi Joël Bats et Gaëtan Courtet.

Thiago SILVA : Difficile d’imaginer que le meilleur défenseur du monde, à la facilité déconcertante, a dû batailler face à une grave maladie lors de sa carrière. Et pourtant, le patron de l’arrière-garde parisienne a été atteint de tuberculose en 2005, lorsqu’il jouait pour le Dynamo Moscou. Il bat la maladie au bout de 4 mois. Désormais, plus rien n’arrêtera la progression du capitaine de la Selecao.

Darren FLETCHER : Pion essentiel du milieu de terrain de Manchester United, l’Écossais fait le bonheur des Red Devils, notamment en remportant la LdC en 2008. Mais fin 2011, sa carrière passe au second plan quand Fletcher apprend qu’il a un ulcère aux intestins. Dès lors, ses apparitions sur les terrains se comptent sur les doigts de la main, jusqu’à son retour officiel en décembre 2013. Au courage et à l’abnégation, à l’écossaise quoi.

Khalilou FADIGA : Quand on parle de Fadiga, on pense tout de suite à 2 équipes légendaires : l’AJ Auxerre et son maillot moulant de la génération Mexes-Boumsong-Kapo-Cissé et le Sénégal de la coupe du monde 2002. Si ces années resteront les plus belles du milieu offensif, c’est après que ça se gâte, précisément au moment de son transfert à l’Inter Milan. En effet, lors de la visite médicale préliminaire à sa signature chez les Nerazzuri, on lui détecte "une arythmie cardiaque importante qui n’est absolument pas compatible avec la pratique de la compétition". S’il ne jouera jamais en Italie, Fadiga ne s’avoue pas vaincu pour autant et décide de poursuivre sa carrière en Angleterre. Déterminé, il continuera encore de jouer après une attaque cardiaque et l’implantation d’un défibrillateur automatique ! Un lion de la Téranga ne meurt jamais.

Bobby CHARLTON : Si la légende anglaise n’a pas été confrontée à une grave maladie, il est bel et bien un miraculé. En effet, le 6 février 1958, Man Utd alors au sommet avec ses Busby Babes, rentre de Munich après une qualification contre le Bayern. Dès le décollage, l’avion se crashe décimant l’équipe (21 morts) et ne faisant qu’une poignée de survivants. Dont le jeune Charlton, qui emmènera l’Angleterre sur le toit du monde 6 ans plus tard. Cette tragédie n’est malheureusement pas isolée puisque le 27 avril 1993, l’équipe nationale de Zambie subie le même horrible sort, avec dans l’heureux rôle de Charlton, Kalusha Bwalya.

Diego BUONANOTTE : Dans la série des accidentés de la route, un des cas les plus graves aura été celui du grand espoir argentin Buonanotte (bonne nuit en VF). Fin 2009, à 21 ans, il rentre de discothèque en voiture avec 3 amis. Accident, choc contre un arbre et mort au tournant pour ses 3 amis, le prodige de River Plate est touché mais il est le seul survivant. Il lui faudra du temps pour se remettre de ses multiples fractures et de son poumon perforé mais il retrouvera tout de même son niveau de jeu et un ticket pour la Liga (Malaga puis Grenade). Charlie Davies et Valéry Mézague ont eux aussi rejoués après un grave accident de voiture ; cependant sans jamais retrouver leur niveau d’avant.

Antonio CASSANO : Réputé pour son talent, son comportement et ses problèmes de peau, Cassano a souvent fait parler de lui dans les rubriques Sports, Faits Divers mais aussi Santé. A 29 ans, suite à un match avec le Milan AC contre la Roma (un de ses anciens clubs), Fantonino fait un AVC suite à un problème de cœur. Dans les vapes pendant 48h on craint pour sa carrière, peut-être même pour sa vie. Pourtant, 6 mois après l’accident, il dispute la finale de l’Euro 2012. Côté cœur, comment ne pas citer le cas Nwankwo Kanu, le géant nigérian ayant continué à jouer après une opération à cœur ouvert.

Salvador CABANAS : Survivant, miraculé, rescapé, ressuscité...Tous ces qualificatifs collent à la peau de Cabanas. Début 2010, tous les voyants sont au vert pour l’attaquant paraguayen qui enquille les pions avec le Club América et les Guaranis qu’il doit mener lors de la coupe du monde en Afrique du Sud à venir. Mais un fait divers violent, comme l’Amérique du Sud en connait trop souvent, va le frapper de plein fouet. Dans un bar de Mexico, Cabanas s’embrouille avec les mauvaises personnes : des narcotrafiquants, qui n’hésitent pas à lui tirer une balle dans la tête. Échappant de peu à la mort, il rate naturellement la CM mais retrouve la force et la volonté de rechausser les crampons, jouant 2 et 3 ans plus tard, quelques matchs avec des petites équipes paraguayennes. Mieux, il annonce son transfert pour un club brésilien en avril 2014. Immortel.

Ivan KLASNIC : Le croate, notamment passé par le Werder et le FC Nantes est à ce jour, le seul joueur dans l’histoire à avoir subi 2 greffes de reins lors de sa carrière. La première en 2007, avec un rein de sa mère, ayant échoué, c’est avec un rein paternel que rejouera Klasnic. Il est même contraint de jouer avec une coque en fibre de verre placée dans le bas du dos. Et cela pendant 6 ans. S’il n’a pas eu besoin de 2 greffes, l’ex-Rennais Fabien Lemoine à lui aussi eu des soucis avec son rein puisque celui-ci a dû subir une ablation suite à un choc violent lors d’un match contre Nancy.






 

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

TOP 50 MONDIAL

 
 
Top 50 des meilleurs joueurs du monde et de France
Meilleurs joueurs du Monde et de France

 

FACE-À-FACES

 
 
Xavi vs Pirlo
Xavi vs Pirlo
Messi vs Ronaldo
Messi vs Ronaldo
Eto&#39;o vs Drogba
Eto'o vs Drogba

 

EQUIPES-TYPES

 
 
Des Minorités
Des Minorités
Des Révélations de l&#39;Euro 2016
Des Révélations de l'Euro 2016
Des Statufiés
Des Statufiés
Des Pistonnés
Des Pistonnés
Des Religieux
Des Religieux

 

ARTICLES

 
 
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Equipe-type de l&#39;Euro 2016
Equipe-type de l'Euro 2016
Et si c&#39;était l&#39;année de la Juve ?
Et si c'était l'année de la Juve ?
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014

 

BUT DE LA SEMAINE

 
 
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
 

RATÉ DE LA SEMAINE

 
 
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
 

ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

 
 
Rap Français
Football
# Interviews :
L'Indis - Les Dix
Grain de Caf' - Octobre Rouge
# Chroniques :
La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
DAVODKA – "Un Poing C’Est Tout"
# Faces-à-Face :
Messi vs Ronaldo
Eto'o vs Drogba
# Articles de Fond :
Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
# Playlistes :
Playlist de l’année 1998
Playlist à Thème : Le Cannabis
# Explications de Textes :
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
# Equipes-Type :
Des Tireurs de Coup Franc
Des Racistes
# Top 50 des Meilleurs Joueurs