> Equipes-Type <

 
 

Des Recalés de la Visite Médicale


"Transfert quasi fait !!", "c’est sûr, il va changer de club à 99% !!" : l’amateur de foot connait bien ces phrases qui, comme les arbres au printemps, fleurissent en temps de mercato sur tous les sites de rumeurs de transferts. Le 1% d’incertitude, c’est la visite médicale. Car s’il s’agit souvent d’une simple formalité, elle peut surprendre son monde et stopper net n’importe quelle transaction. Voici donc le onze des recalés à la visite médicale, l’équipe-type des joueurs qui ont vu leur rêve de changement, voire parfois leur carrière, brisé.

Victor VALDES
VALDES
Aly CISSOKHO
CISSOKHO
Lilian THURAM
THURAM
Anthony RÉVEILLÈRE
RÉVEILLÈRE
Johan RADET
RADET
Khalilou FADIGA
FADIGA
Mohamed SISSOKO
SISSOKO

Hakan YAKIN
YAKIN

Steve SAVIDAN
SAVIDAN

Modibo MAÏGA
MAÏGA
Loïc RÉMY
RÉMY

Remplaçants :
John CAREW (Inter), Demba Ba (Stoke), Dídac Vilà (Valence), Carlos Strandberg (Dortmund), Wilson Palacios (Qatar Sports Club), Eric Mouloungui (Servette), Christian Bekamenga (Club Africain)

- Victor VALDES : C’est l’histoire d’un mec qui a tout gagné dans sa carrière (C1, Mondial, Euro, Liga) avec les meilleures équipes de sa génération (Roja et Barça) et qui se fait recaler par un club promu en L1 il y a tout juste 1 an. Certes il s’agit de Monaco et de ses millions, mais quand même, ça la fout mal. En juillet 2014, le club de la Principauté estime donc que le genou de Valdes n’est pas assez solide et invalide le contrat de son ex-futur portier. S’en suit une période blanche de 6 mois pour le Blaugrana, avant de rebondir probablement cet hiver. Frais et dispo.

- Aly CISSOKHO : Jusque-là, la carrière de Cissokho était un conte de fée : Gueugnon, Setubal, Porto et enfin le grand Milan AC. Mais l’arrière latéral tombe de son petit nuage, sur les dents. C’est en tout cas la raison invoquée par les Rossonero pour annuler le transfert prévu à hauteur de 15M d’euros. Peu regardant sur les chicots, Aulas lui n’hésite pas à allonger les 15M, + 20% de plus-value pour le FC Porto lors du prochain transfert. Qui aura lieu 3 ans plus tard à Valence pour...5M. Le fameux flair aulassien.

- Lilian THURAM : Comment quelqu’un qui a fréquenté tout au long de sa carrière les installations des plus grands clubs du monde (comme la Juventus ou Barcelone) a-t-il pu passer entre les gouttes ? Toujours est-il qu’il a fallu attendre 36 ans et sa visite médicale préalable à sa signature au PSG pour qu’il se fasse détecter une malformation cardiaque héréditaire. Il prend en conséquence sa retraite sportive pour ne pas mettre sa vie en danger. Merci Paris.

- Anthony RÉVEILLÈRE : Comme Thuram, il était international et déjà transféré à plusieurs reprises. Comme Thuram, avant la trentaine il avait passé avec succès toutes ses visites médicales. Et comme Thuram, c’est le médecin du PSG qui a prononcé la sentence. Par contre, à l’inverse du Guadeloupéen, Réveillère n’arrête pas pour autant de jouer puisqu’il reprend le chemin des terrains avec Lyon et signe plus tard à Naples puis Sunderland.

- Johan RADET : La vie est une chienne. Être fidèle quasiment toute sa carrière à son club formateur, c’est beau, presque obsolète ; pourtant cet état d’esprit remarquable aurait bien pu coûter cher à Radet. Car qui dit pas de transfert, dit pas de visite médicale poussée. Ainsi, s’il ne s’était pas décidé à un dernier défi avec Strasbourg après 11 ans de bons et loyaux services avec Auxerre, on ne lui aurait peut-être détecté son anomalie cardiaque que trop tard.

- Mohamed SISSOKO : Force de la nature passée par de nombreux prestigieux clubs européens (Valence, Liverpool, Juve, PSG, Fiorentina) Momo Sissoko est déjà sur la pente descendante quand en janvier 2014 il se fait recaler par le Real Valladolid. Le club Castillan le juge alors physiquement trop juste, suite à une importante blessure au genou. A 29 ans, le milieu enchaîne alors les mésaventures, celle-ci faisant suite à la résiliation de son contrat avec le PSG puis à l’échec de son transfert acté à Anderlecht. Heureusement pour le milieu malien, sa situation se décante quelques jours plus tard en s’engageant avec Levante.

- Khalilou FADIGA : "On est fier de voir des frères percer comme Fadiga". Comme Flynt le rappelle sur "Comme Sur un Playground", le parcours de l’enfant de la Goutte d’Or est remarquable. Venu de Belgique, il s’impose dans la mythique équipe auxerroise version Mexes/Boumsong/Kapo/Cissé. Été 2003, ses performances sous le maillot-moulant-playstation de l’AJA lui ouvrent les portes du grand Inter Milan. Qui vont se refermer avec fracas, les médecins italiens diagnostiquant une arythmie au cœur incompatible avec le haut niveau. En désaccord avec ce constat, il poursuit tant bien que mal sa carrière en Angleterre, entre problèmes de santé et méformes. Au courage, "fidèle à son contexte".

- Hakan YAKIN : Le PSG est anormalement surreprésenté dans notre onze. Staff hyper pointilleux, plateau médical dernier cri ou moyen de mettre fin à un transfert fait dans la précipitation ? Comme pour les clubs milanais (Cissokho, Fadiga, Carew) on peut s’interroger sur les raisons. Le cas Yakin est particulier puisqu’à la fin de la visite, il est déclaré apte. Pourtant, dès les premiers entraînements, le Suisse semble souffrir : il aurait omis de signaler sa blessure aux adducteurs. S’en suit un rocambolesque imbroglio juridico-médical qui verra finalement Paris l’emporter sur le fantasque n°10. PSG 1 - Yakin 0.

- Steve SAVIDAN : Là aussi on fait dans le conte de fée sans happy end. L’histoire du p’tit gars d’Angers qui passe d’éboueur à l’équipe de France, de la pauvreté au faste du Rocher pourrait ressembler à un scénario hollywoodien. Oui mais voilà, il ne palpera jamais les billets monégasques. Et à l’instar de Thuram, c’est le palpitant qui est la cause de l’arrêt immédiat de la carrière de Savigoal. Cendrillon rend son carrosse pour sa citrouille.

- Modibo MAÏGA : Aller au bras de fer avec son club actuel (Sochaux), l’emporter après une lutte acharnée, pour se faire recale par le club que l’on désirait tant (Newcastle) : voici l’aventure, un peu pathétique, qu’a connu Modibo Maïga en 2012. D’autant qu’une contre-expertise d’experts français juge le Malien parfaitement apte. West Ham qui flaire le bon coup comme il l’avait fait la saison précédente (Demba Ba refusé par Stoke, récupéré par les Hammers où il explose) se porte acquéreur du Sochalien. Cette fois-ci, ce sera un coup d’épée dans l’eau puisque l’attaquant ne s’impose pas et rentre finalement en France, à Metz. Tout ça pour ça.

- Loïc RÉMY : International, à la pointe de Chelsea et dans la force de l’âge : dur d’imaginer l’attaquant français dans cette équipe. Et pourtant, dès 23 ans et son transfert de Nice à Marseille lors de l’été 2010, on lui détecte un souci au cœur. Après des examens approfondis, l’OM confirme la vente. Plus tard, il rejoint la Premier League (QPR puis Newcastle) sans encombre. Son problème de santé oublié, il va resurgir en août dernier lorsque Liverpool refuse de valider son contrat, invoquant sa fragilité cardiaque. En y regardant de plus près il ne pourrait s’agir que d’un simple prétexte, les Reds se retrouvant avec Fabio Borini sur le dos, celui-ci ne partant finalement pas à Sunderland comme prévu initialement. Tout rentrera dans l’ordre avec une offre de des Blues qui mettra tout le monde d’accord.






 

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

 

TOP 50 MONDIAL

 
 
Top 50 des meilleurs joueurs du monde et de France
Meilleurs joueurs du Monde et de France

 

FACE-À-FACES

 
 
Xavi vs Pirlo
Xavi vs Pirlo
Messi vs Ronaldo
Messi vs Ronaldo
Eto&#39;o vs Drogba
Eto'o vs Drogba

 

EQUIPES-TYPES

 
 
Des Politiciens
Des Politiciens
Des Minorités
Des Minorités
Des Révélations de l&#39;Euro 2016
Des Révélations de l'Euro 2016
Des Statufiés
Des Statufiés
Des Pistonnés
Des Pistonnés

 

ARTICLES

 
 
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Serie A : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Ligue 1 : Les pépites à suivre en 2017
Equipe-type de l&#39;Euro 2016
Equipe-type de l'Euro 2016
Et si c&#39;était l&#39;année de la Juve ?
Et si c'était l'année de la Juve ?
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014
Equipe-type de la Coupe du Monde 2014

 

BUT DE LA SEMAINE

 
 
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
Franck Ribery (Bayern) vs Francfort
 

RATÉ DE LA SEMAINE

 
 
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
Andrea Consigli (Sassuolo) vs Fiorentina
 

ARTICLES DU SITE LES PLUS POPULAIRES

 
 
Rap Français
Football
# Interviews :
L'Indis - Les Dix
Grain de Caf' - Octobre Rouge
# Chroniques :
La DERNIERE TRIBU : "Révolution"
MC JEAN GAB'1 : "J't'emmerde"
# Faces-à-Face :
Messi vs Ronaldo
Eto'o vs Drogba
# Articles de Fond :
Equipe-type de la Coupe du Monde (...)
Guadeloupe, Martinique : Panorama (...)
# Playlistes :
Playlist de l’année 1998
Playlist à Thème : Le Cannabis
# Explications de Textes :
"365 Cicatrices" - La Rumeur (Le Bavar)
"Soul Rebel" - Médine & Tiers Monde
# Equipes-Type :
Des Tireurs de Coup Franc
Des Racistes
# Top 50 des Meilleurs Joueurs